Comment réussir son état des lieux d'entrée ?

Lors de votre futur emménagement, vous aurez pléthore de documents à remplir et signer. Parmi ces documents, figure l’état des lieux. Vous redoutez cette étape ? Aucun problème, nous vous donnons les meilleurs conseils pour bien réussir l’état des lieux d’entrée de votre nouveau logement.

Son importance est souvent sous-estimée à tort. L’état des lieux vous assurera une certaine sécurité sous tous les points de vue s’il est bien réalisé. Pourquoi est-il nécessaire ? Quelle est son utilité ? Comment le faire ? Nous vous expliquons tout.

Pourquoi réaliser un état des lieux d’entrée ?

Votre bailleur est dans l’obligation de vous proposer, en location, un logement décent. Dans un premier temps, l’état des lieux d’entrée vous servira à attester de ce fait. Si le logement n’est pas décent, vous êtes en droit de réclamer des travaux de mise à niveau. Pour les propriétaires, si le logement n’est pas comme au départ, vous pourrez réclamer des droits financiers. Les solutions de gestion locative peuvent s’en charger pour vous.
 
Vous devez savoir que l’état des lieux d’entrée n’est pas obligatoire. Du point de vue légal. Mais il est fortement recommandé de le faire. En plus d’attester d’un logement décent, ce document pourra vous protéger contre de fausses accusations de dégradations du logement après l’état des lieux de sortie.
 
Sachez que certaines agences immobilières en ligne peuvent se charger de cela pour vous.

Comment faire un état des lieux ?

L’état des lieux est un document annexe au contrat de location qui vient se greffer à votre contrat de bail, partie « diagnostics techniques ». Il servira d’attestation de l’état du logement à l’entrée du locataire et à sa sortie. C’est à la sortie du locataire que le propriétaire peut comparer les deux états des lieux et vérifier si son logement a été dégradé ou pas.
 
Pour se faire, vous disposez d’un document vierge que vous devrez remplir conjointement avec votre propriétaire. Vous devez noter l’état de tous les éléments du logement. N’oubliez pas les murs, les sols, les tapis, le mobilier, tout. Vous devez être au maximum exhaustif.

Les conseils pour bien réussir son état des lieux d’entrée

Faire un état des lieux n’est pas compliqué en soit. Mais il faut être attentif, exhaustif et avoir le souci du détail. Notez bien que si vous ne faites pas preuve de tout cela, ce sera votre propriétaire qui en aura la charge. Ce qui pourrait vous donner de mauvaises surprises lors de l’état des lieux de sortie. Enfin, alimenter votre état des lieux avec beaucoup de photos ! Et faites le tout de jour.

Les murs, les sols et plafonds à ne pas oublier

Vérifiez si les murs ne sont pas abîmés, que la peinture n’est pas écaillée. Faites de même concernant le plafond. Faites attention ! Si les murs ou le plafond possèdent des taches d’humidité, cela peut révéler une possible fuite des canalisations d’eau.
 
Pour ce qui est des sols, relever l’état de la moquette, des carrelages ou du parquet. Ces derniers doivent être dans un état décent. 

Les prises électriques

Nous vous conseillons ici de tout simplement venir avec le chargeur de votre téléphone et de tester l’ensemble des prises du logement. C’est assez rare d’y penser, mais très important !

Les portes, fenêtres, et poignées

Ici, il sera important de veiller à l’état de fonctionnement des portes, fenêtres et autre. Vérifiez si les portes s’ouvrent et se ferment correctement, si elles ne grincent pas, qu’elles ne raclent pas le sol et que la poignée est en bon état de marche. Faite de même pour les fenêtres.

Les appareils

Faites le tour du frigo, des radiateurs, de la plaque de cuisson, du four et plus encore. Tout doit être en parfait état. Les petites led du frigo, son pouvoir de congélation, la fonctionnalité des radiateurs, les boutons de chaque appareil, etc.

Retrouvez l'ensemble de nos conseils pour optimiser l'organisation de votre déménagement.

Partagez cet article